English
German
Specialists in houses & cars

Rental center vous conseille …

Naxos offre de magnifiques routes à explorer aux paysages variés et aux vues impressionnantes pour les amoureux de la nature. Hautes montagnes, vallées fertiles, plateaux, sources, rivières, grottes, immenses plages, dunes de sable où y poussent des cèdres, tout cela réuni dans un si petit espace.

Pour ceux qui sont intéressés par les « vieilles pierres » et par l’histoire, Naxos ne vous décevra pas non plus. Les civilisations de la Grèce Antique Byzantine et Vénitienne ont laissé de nombreuses traces sur l’île. Peut-être nulle part ailleurs au monde il est possible de rencontrer autant de monuments de si différentes périodes de l’histoire, tout cela réuni dans un si petit espace.

Naxos compte environ 30 villages, cachés à l’intérieur de l’île, que leurs habitants conservent vivants selon les traditions offrant aux voyageurs des images uniques. Nous pouvons vous suggérer quelques destinations bien que vous en découvrirez sûrement beaucoup d’autres par vous-même.

Les plages
Agios Prokopios (5 km au sud de Naxos ville)
La plage la plus prisée et pourvue de tout un assortiment de boutiques répondant à tous les besoins des vacanciers. La mer y est cristalline et la plage de sable s’étale autour d’une baie de plusieurs kilomètres. Equipements pour sports nautiques sur place. A noter au paysage un lac salé dit “le lac rouge“ où les hérons se tiennent sur le rivage.

Plaka (7 km au sud de Naxos ville)
Une plage de sable de plusieurs kilomètres de long où une route de terre sépare la côte de la plage. On y trouve hôtels, chambres chez l’habitant, tavernes et bars dispersés tout au long de la plage. Jusqu’aux années 80, Plaka était célèbre pour y accueillir les “hyppies“, aujourd’hui c’est un endroit calme et relaxant avec toutes facilités pour sports nautiques.

Mikri Vigla (18 km au sud de Naxos ville)
Cette plage est constituée de deux magnifiques baies de sable : Mikri Vigla et Partenos séparées l’une de l’autre par le rocher de Mikri Vigla. A cause de ses eaux idylliques, Partenos est devenu le point de rencontre des fans de planche à voile du monde entier. S’y trouvent hôtels, chambres chez l’habitant et quelques tavernes.
Près de l’île de Partenos, au fond de l’eau on peut découvrir les ruines d’une civilisation enfouie.

Aliko (20 km au sud de Naxos ville)
Un magnifique plage de sable à l’atmosphère exotique, au milieu des dunes de sable où poussent des cèdres qui donnent de l’ombre aux baigneurs. Le destination est parfait pour le repos. On peut aussi y trouver quelques tavernes aux alentours.

Moutsouna (39 km de Naxos ville)
Une ravissante côte à l’Est de Naxos aux plages de sable, chambres chez l’habitant et attrayantes tavernes à droite de la plage. La route y conduisant est une spectaculaire descente vers la mer au départ du village montagneux d’Apeiranthos.
Une nouvelle route côtière débute de Moutsouna rejoignant au sud le magnifique plage de Psili Ammos et plus au sud encore le golf de Panermos.

Le villages
Chalki (17 km de Naxos ville)
Situé au centre de l’île dans la plaine de Tragea, c’est la plus fertile région de Naxos. A Halki, de magnifiques vieilles demeures révèlent la prospérité d’antan. Ce qui vaut la peine d’être visité :
L’église de Panagia Protothoni du 9° / 10° siècle et
L’église d’Agios Georgios Diasonitis du 11°siècle
Les tours vénitiennes Gratsia et Markopoliti et
La distillerie traditionnelle de citron près de la place centrale du village.

Apeiranthos (32 km de Naxos ville)
Construit au cœur de la région montagneuse de Naxos, au pied du mont Fanari, entre deux vallées plantées de vignes et vergers, on l’appelle le village de marbre. Entre ruelles dallées en marbre, sentiers à mulets souvent couverts d’arches, tours de garde vénitienne, bâtisses de pierre d’architecture vénitienne et petites places. Les trois musées du village méritent le détour (musée archéologique, musée géologique, musée d’arts traditionnels).

Potamia (9 km de Naxos ville)
Potamia est constitué de 3 petits villages (Ano, Mesi, Kato) construits le long d’une vallée verte au milieu des vergers de fruits. De vieux moulins à vent épars ajoutent au charme de la région, idéale pour les ballades à pied.

Sites archéologiques à voir
Kouros (Flério)
A Flerio, à côté du village de Melanes, à voir une statue d’homme partiellement achevée (Kouros) laissée étendue dans un jardin d’orangers à l’endroit d’anciennes carrières de marbre. Elle date du 7° siècle avant JC et mesure 6,4 mètres de long.

Kouros (Appolonas)
Près du village d’Appolonas, à l’entrée d’une ancienne carrière de marbre se trouve une statue non achevée "Kouros" d’homme étendu trouvé tel quel sur le site. Cette statue mesure 10 mètres 45 de long et date du début du 6ème siècle après JC, probablement dédicacée au Dieu Dionysos.

Temple de Dimitra
Le sanctuaire de Giroulas, près du village de Sangri, était le lieu de culte de cette région fermière et était dédicacé à la déesse Demeter –déesse de la fertilité-. C’est le temple le mieux préservé de toute la Grèce Antique datant du 530 Avant JC. Il est construit entièrement en marbre blanc –toiture incluse-. Aujourd’hui la restauration de ce temple est achevée et s’y trouve aussi un musée.

L’église de Panagia Drossiani
L’ église de la Vierge Drossiani, près du village de Moni est l’un des monuments les mieux préservés de toute l’Europe sud-est des débuts de la période chrétienne avec de merveilleuses fresques paintes en couches. Les plus vieilles fresques datent du 7ème siècle.

Le monastère fortifié de FOTODOTIS
situé en dehors du village de Danakos, sur un magnifique point de vue aux flans Est du mont Zas. On peut y découvrir des détails architecturaux particulièrement intéressants. Il date du 9° siècle. Des légendes locales associeraient ce monastère à l’impératrice byzantine Irène.

La tour d’AGIA
située sur une hauteur stratégique près du point le plus au nord de l’île à une hauteur de 220 mètres au dessus de la mer. La tour (détruite récemment par un incendie) date du 17° siècle et est visible depuis la route côtière. Au pied de la tour, sous des platanes et sources d’eau claire se trouve le vieux monastère de la Vierge Marie et ses icônes miraculeuses qui selon la légende ont été trouvées dans la mer.